novembre 2018

5 choses que vous devez savoir sur les IST

 

Les Infections Sexuellement transmissibles (IST) constituent un groupe de maladies infectieuses qui se transmettent principalement lors des rapports sexuels. Appelées autrefois Maladies Sexuellement Transmissibles (MST), les IST se manifestent sous différentes formes. Découvrez les modes de transmission, les manifestations, les complications et les modes de transmission d’une IST.

  • Les modes de contamination des IST

Dans la plupart des cas, les Infections Sexuellement transmissibles se transmettent par voie sexuelle. Mais une personne peut être victime des IST lors d’un baiser profond à travers les salives, ainsi qu’au cours des échanges de sous-vêtements.

Retenons que les IST peuvent se transmettre par pénétration sexuelle mais aussi parfois par contact sexuel sans pénétration. C’est le cas de l’herpès et des condylomes (verrues génitales).

  • Manifestations des IST

Les Infections Sexuellement transmissibles  se manifestent sous différents signes. Pertes vaginales importantes et/ou malodorantes, démangeaisons, sensations de brûlures en urinant, boutons, lésions ou ulcérations sur le sexe ou sur d’autres muqueuses (bouche, anus…)

  • Conduite à tenir en cas d’une IST….

Quelques comportements utiles sont à adopter en cas d’une IST. Il s’agit avant tout de se faire consulter par un médecin. Il est la seule personne à pouvoir dire exactement ce que c’est. S’il est confirmé que vous êtes atteint d’une Infection sexuellement transmissible, vous devez accepter suivre un traitement. Au cours du traitement, il est conseillé de s’abstenir de rapport sexuel pendant la durée du traitement ; dans le cas échéant, utiliser toujours un préservatif. Prendre tous les médicaments prescrits même si les manifestations ont cessé et éviter l’automédicament. Informer toujours son ou ses partenaires sexuels.

  • Les conséquences des IST

Si elles sont mal traitées, les IST rentrent dans une phase de complication. Les Infections Sexuellement transmissibles peuvent être la cause d’un  rétrécissement urétral (le canal par le quel on urine va se boucher progressivement), d’une stérilité, d’une cécité  et de l’inflammation de l’épididyme chez l’homme. Chez la femme, elles peuvent entraîner des douleurs abdominales, la stérilité, le cancer du col de l’utérus et des complications de la grossesse. Elles n’épargnent pas les nouveaux nés si les parents surtout la femme ne s’est pas fait bien traitée. Ainsi, les IST peuvent provoquer des infections néonatales (après la naissance), des conjonctivites, la syphilis et la pneumonie chez un enfant.

  • Prévention d’une IST

La prévention des Infections Sexuellement transmissibles se résume à un élément-clé qui n’est que l’adoption d’un comportement sexuel responsable. Utiliser toujours et correctement  le préservatif (condom ou fémidom) lors des rapports sexuels surtout quand on a plusieurs partenaires.  Aussi,  faire une bonne hygiène corporelle et vestimentaire.